Vol de scooter ou vol de moto, quelles sont les démarches à entreprendre ?

12 mars 2014 | 1 commentaire

Chaine antivol brisée

Chaque jour, je veille à prendre toutes les mesures nécessaires pour retrouver mon 2 roues là où je l’ai laissé et dans le même état (je me fais chambré par mes amis motards parce que je replie mes rétros). J’ai galéré plusieurs moi avant de trouver mon 2 roues et même si pour moi « moins tu consommes et moins tu as de problèmes », je dois bien avouer que cela me rendrait vraiment triste de perdre mon scooter. Je sais, je sais… un scooter n’est rien d’autre qu’un amas de ferraille et de plastique… mais bon, il fait partie de ces petites choses dont on aime se servir au quotidien.

Vous êtes sur cet article pour l’une des 3 raisons suivantes :

  1. Vous venez de vous faire voler votre scooter votre moto.
  2. Vous vous apprêtez à acheter un 2 roues d’occasion et vous vous questionnez sur l’origine de celui-ci.
  3. Vous souhaitez avoir toutes l’informations nécessaire pour protéger votre scooter/moto contre le vol ?

On vient de me voler mon scooter, ma moto ! Que dois-je faire ?

Pour solutionner le problème des lecteurs qui sont dans la première situation, nous allons aller à l’essentiel et voir de suite ce qu’il est important de faire en cas de vol de 2 roues.

Respirez  ! C’est pas la fin du monde, nous allons voir ensemble étape par étape ce qu’il faut faire pour ne pas être inquiété, être vite indemnisé et ne pas être lésé.

Récupérez maintenant les preuves du vol.

Relevez l’heure

Quelle heure est-il précisément ? Quand vous êtes vous garez ? Quand avez vous vu votre scooter, votre moto pour la dernière fois ? Le larcin à donc eu lieu entre telle heure et telle heure. Notez ces informations, vous pourrez les donnez à l’agent de police ou de gendarmerie lorsque vous irez porter plainte pour signaler le vol de votre véhicule.

Sortez votre smartphone et balayez les lieux pour photographier les preuves du vol.

Il y a certainement quelque chose à prendre en photo : des débris de cadenas, de chaine, d’antivol, une porte fracturée. Prenez des photos, ca vous servira lorsque vous irez porter plainte. Ça alimentera de précieux éléments les dossiers de plainte et d’assurance.

Ramassez les débris de votre chaîne ou de votre cadenas anti-vol.

Un classique : votre chaîne ou votre cadenas a été découpé au disque à diamant, au coupe boulon ou autre instrument. L’auteur du vol à certainement laissé un morceau de votre dispositif antivol sur le sol de votre garage ou sur un morceau de trottoir. A défaut de gants, prenez un sachet et récupérez les débris sans vous couper. Votre bécane n’est plus là, rien ne sert de s’énerver (je sais, c’est précisément une chose très énervante mais vous serez fiert de vous si vous gérez bien cette fâcheuse situation), faites les choses dans l’ordre.

Questionnez les passants

50% des 2 roues sont volés, sur la voie publique donc les voisins, les commerçants ou le gardien d’immeuble ont peut-être vu quelque chose. Dans ce cas, il est toujours de bon ton d’expliquer la situation et de prendre le prénom, le nom et le numéro de téléphone de la personne. Cela vous servira plus tard.

Prévenez votre patron ou vos proches

Si c’est le matin, appelez votre employeur. Vous avez généralement une heure à partir de l’horaire de prise de votre poste pour le prévenir que vous serez absent car on vient de vous voler votre scooter ou votre moto et pour lui dire que vous devez aller porter plainte au commissariat.

Si c’est le soir, appelez vos proches qui vous attendent. Vous allez être pris un petit moment pour gérer la situation et ils ne faut pas qu’ils vous attendent, qu’ils s’inquiètent ou pire qu’ils s’imaginent que vous avez eu un accident.

Porter plainte tout de suite et sans attendre pour dégager votre responsabilité.

En droit français (tout au moins, c’est celui que je connais le mieux) vous êtes responsables des choses qui sont sous votre garde :

  • Votre chien est en droit une chose et s’il provoque un accident, vous êtes responsable.
  • Votre scooter volé est engagé dans un accident de la circulation ou un crime (braquage ou pire) vous êtes responsable.
  • Votre moto fait l’objet d’un excès de vitesse, vous êtes responsable de cet excès et les points vous seront retirés (vous pouvez demander la photo, sous un casque intégral on ne reconnait personne)

La priorité numéro 1 est donc de vous dégager de cette responsabilité. La seule chose qui vous importe est donc d’aller porter plainte et de signaler le vol.

Quelque soient les circonstances, vous avez un délai maximum de 24h00 pour déclarer le vol. Le délai court à partir du moment où vous vous êtes rendu compte du vol.

Très honnêtement, ne prenez pas les choses à la légère et dépêchez vous d’aller au commissariat ou à la gendarmerie. Des scootéristes et motards ont déjà été ennuyés pour des faits similaires à ceux énoncés plus haut.

Vous ne connaissez pas le commissariat le plus proche autour de vous : cliquez-ici

Obtenez rapidement un certificat de non gage.

Votre demie journée ou votre soirée est foutue mais vous avez fait le principal ! Pour que votre dossier d’assurance ne traîne pas,  je vous invite à prendre la précaution suivante : obtenez un certificat de non gage.

Ce papier qui vous sert généralement à la vente de votre véhicule entre bons citoyens vous sera certainement réclamé pour prouver votre bonne fois. Pour obtenir un certificat de non gage, vous avez plusieurs options qui se présentent à vous :

Ne traînez pas ! Une fois votre déclaration de vol enregistrée, vous ne pourrez plus récupérez votre certificat de non gage à la borne des préfectures et sous-préfecture. Donc il vous faudra vous rendre au guichet et vous entretenir avec l’agent administratif. Soit il est cool et sympathique et vous donne le papier, soit vous sautez une case et vous contactez directement votre assureur pour qu’il effectue les démarches en votre nom. Dans ce cas, l’attente peut atteindre une quarantaine de jours. Autant vous éviter cela… on a tous dû porter plainte un jour ou l’autre donc personnellement le cumul : vol + dépôt de plainte +  guichet de la Préfecture = très peu pour moi !

En l’absence du fameux certificat de non gage, votre dossier peut traîner… donc vous êtes prévenus !

Appelez votre assureur dans les 48h00 !

Vous avez obtenus tous les papelards et vous êtes dégagés de toute responsabilité vis à vis de ce qui pourrait être fait de votre véhicule. Il vous reste maintenant à préserver l’aspect financier. Vous connaissez les assureurs, ce ne sont pas des philanthropes. Il vous faut donc la jouer serrée et selon leurs règles. Prévenez votre assureur que votre moto a été volée en lui :

  • Passant un coup de fil
  • Envoyant un mail et en lui demandant de répondre par simple retour de mail (Bien reçu !)
  • Envoyant un courrier en recommandé avec accusé de réception 

Vous couplez les 3 ! Pour le mail et le courrier n’oublier pas de mettre :

  • En objet : [NUMERO DE SOCIETAIRE][DATE][VOL DE 2 ROUES][VILLE] 
  • En corps : quelques lignes de votre mésaventure
  • En pièce jointe : la photocopie de votre carte grise
  • En pièce jointe : le dépôt de plainte pour vol
  • En pièce jointe : la photocopie de votre facture d’antivol (généralement un antivol SRA, un antivol certifié NF)
  • En pièce jointe :  la photocopie de votre gravure SRA.
  • En pièce jointe : les photos que vous avez relevées suite au constat de vol.

Priez pour ne pas retrouver votre 2 roues.

C’est un comble mais franchement dans ce cas, je n’aurai pas du tout envie que la police ou la gendarmerie retrouve mon scooter volé.

Pourquoi ? Un voleur n’aura très certainement pas pris soin de mon véhicule et en plus des potentiels dégâts affligés  pendant le vol, au mieux il aura certainement oublié le temps de préchauffage ou le fait d’y aller mollo sur l’accélérateur en démarrant et au pire il l’aura complètement défoncé. Entre la partie non visible de suite et qui se révélera ensuite et la partie visible, l’assureur ne prendra en compte que la partie visible.  Du coup, je risquerai de me retrouver avec une indemnisation beaucoup trop faible par rapport au préjudice réellement subit. Par conséquent, je préférerai qu’il noie mon scooter au fond du canal ou qu’il serve pour les feux de la Saint Jean plutôt que de le récupérer.

Dans 4 cas sur 10, le 2 roues n’est pas retrouvé… et sur les 6 autres, 5 sont endommagés ! Dans 9 cas sur 10 le 2 roues n’aura pas changé de région et sera entreposé dans un garage ou un box.

Calculez le montant de votre indemnisation.

Pour assurer votre indemnisation vous aurez adressé à votre assureur le dépôt de plainte, les photos prises, les témoignages, la photocopie de la facture de votre antivol, la photocopie de votre attestation de gravage SRA (normalement vous avez du recevoir une attestation sur votre boite mail suite à l’enregistrement de votre gravure) bref tout les éléments que vous avez récupérés suite au constat de vol.

Pour vous indemniser, votre assureur se base essentiellement sur :

  • La valeur de votre moto ou de votre scooter à la côte argus
  • Les entretiens faits, les pièces changées

A cela votre assureur déduira le montant de la franchise. Par exemple sur mon SYM GTS de 2009, je sais que la franchise est d’environ 250€. Certains assureur font baisser de 50% le montant de cette franchise lorsque vous utilisez un second antivol. La raison est simple entre un scooter qui a 2 antivols et une moto qui n’a qu’un antivol, ce sera plus simple et prendra moins de temps de voler la moto que le scooter. Par ailleurs, si vous utilisez une chaîne et un antivol mécanique, il vous faut généralement des outils différents pour casser les antivols et donc piquer la bécane.

Vérifiez votre contrat !

Généralement, on signe des trucs vite fait et on ne s’en souvient plus… Qu’avez vous déclaré à votre assureur ? Je sais par exemple que j’ai du déclarer que mon scooter dormait dehors et pas dans un garage. Par ailleurs, lors de la rédaction de mon contrat, mon scooter passait ses journées dans le sous-sol de mon lieu de travail situé à Roubaix (ce n’est pas la ville la plus calme de France et le coût de l’assurance s’en ressent nécessairement). Conclusion, lisez votre contrat d’assurance 2 roues très attentivement !

Sous quels délais allez vous être indemnisés ?

Les contrats d’assurance prévoient en moyenne une durée de 30 jours avant d’indemniser les victimes de vol de scooter ou de moto. Pour faire simple si on ne retrouve pas votre scooter dans les 30 jours, l’assureur vous indemnisera en échange des clefs de ce dernier.

 70 000 2 roues volés chaque année, pourquoi ?

La taille, le poids et la forte valeur de votre 2 roues font de lui un objet de convoitise facilement recelable. Le choix de l’antivol et quelques précautions de bases peuvent vous éviter ce type de déconvenues.

Quelles précautions faut-il prendre pour éviter de se faire volet son 2 roues ?

Le scooter est une proie facile et en même temps c’est le 2 roues le plus facile à protéger.

L’anneau cémenté

Sur le scooter :

Autrement nommé « anneau antivol », il s’agit d’un point d’ancrage placé sur le cadre de votre scooter. L’anneau cémenté permet d’attacher solidement une chaîne entre un point fixe et votre scooter pour le rendre plus difficilement volable.

Sur un point fixe :

A défaut de point fixe, vous pouvez aussi acheter un anneau cémenté pour l’ancrer dans votre box, garage ou parking commun.

Le neiman ou blocage de direction

Très simple à utiliser, ce dispositif de série permet d’un simple coup de guidon et de clef de bloquer la direction de votre 2 roues. Par exemple sur le SYM GTS, il suffit de tourner le guidon et la clef en même temps vers la gauche pour que la direction du scooter soit bloquée. Le problème est que sur certains scooter il est facile de forcer et de casser le neiman. Notez également que le fait de bloquer la direction peut aider les « souleveurs » qui prélèvent directement les 2 roues et qui ne sont pas ennuyés par un guidon vacillant.

Le coupe-circuit

Il existe de série sur la plupart des scooters de la marque SYM. Il est situé sous la selle et permet par un va et vient de couper l’ensemble de l’alimentation du scooter. Je ne révèle pas ici un grand secret, beaucoup de scooter offrent ce type de dispositif et les voleurs sont au courant de ce système trop facilement accessible. En définitive, le coupe-circuit sert à éviter qu’un enfant essaie de démarrer le scooter à votre insu.

 Le volet anti-effraction

Ce dispositif est également disponible sur la plupart des modèles de la marque. Vous n’y avez peut être pas prêté attention mais si vous regardez bien la partie en plastique de votre clef, vous pourrez voir une forme sur le côté de celle-ci. Cette forme permet de déplacer le volet anti-effraction de votre serrure et de le placer de telle sorte qu’aucune clef ne puisse rentrer dans la serrure. Devenu commun, ce dispositif retarde un peu les voleurs. Personnellement, je le trouve encore trop peu fiable et pratique pour m’en servir. Tout au plus, cela sert à éviter qu’un gamin vienne coller un chewing-gum ou un bâton dans la serrure de votre 2 roues.

La carte magnétique et la clef codée

Ces dispositifs antivol sont basés sur la reconnaissance électronique d’une carte ou d’une clef. Sans rentrer dans des détails que seuls les geeks comprendraient, ces antivols sont très sécuritaires et très chers. Le voleur doit pour réussir son larcin, bénéficier d’une très bonne expérience et savoir utiliser un matériel de pointe. Onéreux à changer, le coût de ces dispositifs devient alors un vrai frein au recel et à la revente de votre 2 roues.

C’est bien beau tout çà, mais alors on doit faire quoi pour sécuriser son scooter avec un budget antivol raisonnable.

Pour éviter le vol de 2 roues, quelques règles simples sont à appliquer :

Verrouiller la direction

Utiliser le neiman, même pour un arrêt pipi de 2 minutes ou déposer le pain chez mamie, bloquez la direction. Ça se fait en même temps que l’on tourne la clef pour arrêter le scooter ou la moto, c’est simple, rapide et beaucoup moins contraignant que d’aller fouiller dans le coffre ou le top case pour aller chercher l’antivol. En plus cela ne salit pas les mains.

Ne pas laisser son double de clef dans le top case

Dans le top 3 des fausses bonnes idées, ne laissez jamais vos clefs dans un top case. Même moi qui ne sait pas du tout bricoler, je suis certain qu’avec un bon couteau suisse ou un tournevis, je suis capable d’ouvrir un top case, de récupérer vos clefs et d’aller faire un tour avec votre 2 roues.

Utiliser un bon antivol

Il coute généralement entre 20 et 150€. Il faut en prendre un certifié NF et de classe SRA. Clairement évitez les antivols premier prix et tournez vous plutôt vers des marques sérieuses comme Abus, Beeper, CLM, ICA sécurité, SecurBike ou comme moi XENA (bon rapport qualité prix, ma chaîne a coûté pour info 80€).

Le U, la chaine, le bloc disque ou l’antivol mécanique que vous aller choisir doit être certifié SRA. Ça veut dire quoi SRA et pourquoi les assureurs réclament toujours des antivols SRA qui sont un peu plus chers ?

SRA est l’acronyme de SÉCURITÉ et RÉPARATION AUTOMOBILES. Il s’agit est fait d’un organisme professionnel, créé en 1977. Pour faire simple cet organisme fait plein de test que cela soit pour des airbags comme pour les antivols mécaniques. Comme dans le monde du 2 roues, on ne peut pas généraliser l’antivol électronique de série, ils testent les antivols mécaniques et apposent leur « label » sur ceux qu’ils estiment répondre à leurs normes. Toutes les entreprises d’assurances sont adhérentes SRA, c’est pour cette raison que dans les contrats d’assurance, on vous demande systématiquement de prendre un antivol SRA.

L’antivol est aussi à utiliser dans le garage. A défaut, l’assureur risque de ne pas prendre en charge le vol du scooter.

Garer votre scooter à vue

Le « Je vais le garer là, il n’y a personne qui va le voir » ne fonctionne pas. Que cela soit pour une moto ou pour un vélo. Cacher son 2 roues, c’est permettre à un voleur de travailler plus facilement au calme. Il faut dont impérativement garer son scooter ou sa moto à la vue de tous. Oui, c’est ennuyant on a tous peur de la petite griffe et puis on n’a tendance à ne pas compter sur la générosité des passants. Mais le fait est que ce garer là ou il y a du passage est beaucoup plus dissuasif pour un voleur que d’avoir une belle proie dans une rue déserte. Pensez-y !

Faites graver votre 2 roues

Je l’ai moi même fait sur mon scooter acheté d’occasion et cela m’a coûté le prix de 60€ pour faire graver un code sur 6 ou 7 pièces de mon scooter. Le cadre, les jantes, le pot d’échappement et d’autres pièces y sont passées. Ce gravage SRA permet 2 choses :

  • Certains contrats d’assurance exigent la gravure SRA
  • D’autres assureurs accordent une remise dès que l’attestation de gravure leur est remise

Si le voleur comptait désosser le scooter ou la moto pour le revendre en pièce, cela va être beaucoup plus compliqué pour lui puisque même démontées, les pièces seront toujours marquées comme provenant de votre 2 roues.

Les numéros de gravure SRA sont enregistrés dans une base nationale. Par conséquent, en cas de doute les autorités utilisent ce fichier pour s’assurer de la provenance des pièces.

Quelles sont les techniques de vol ?

Les outils

La masse, le coupe boulon et la scie à métaux ne sont plus utilisés depuis bien longtemps. Trop compliqué, trop long et il faut avoir de sacré biscottos ! Désormais les voleurs sont équipés d’appareillage electroportatifs comme des meuleuses d’angles équipées de disque à tronçonner, outillage de serrurier.

La levée

Dans d’autres cas, ils portent votre scooter ou moto et le déposent dans un camion. Après ils ont le temps de faire une bonne découpe au disque à diamant. J’ai tendance à raccourcir ma chaîne au maximum pour la coller au pneu en me disant qu’en cas de vol ces enfoir** seront obligés de racheter le pneu arrière et de le changer !

Le crochetage ou Lock picking

Pratique marginale utilisée par de fins voleurs équipés en outils de serrurier comme le rossignol (passe-partout) et le parapluie (crochet ne détruisant pas les serrures) et qui arrivent à parvenir pratiquement à bout de n’importe quel antivol en quelques minutes sans abîmer la bécane.

Combien de temps tiendra le meilleur antivol du monde ?

Au mieux, il tiendrait environ 3 minutes. Cela n’est pas très rassurant quand même ! Il parait que ce que une clé peut ouvrir, peut être ouvert avec un outil techniquement pointu. Punaise si un mec dégourdi se pointe devant le travail, on va prendre cher !

Le top des techniques de vol de scooter

Dans l’ordre, nous avons : l’enlèvement à 80% puis le home jacking à 12%, ensuite le bike jacking à 5%,  et enfin le paiement frauduleux à 3%

Arrêtons le massacre !

Ne soyons pas complice du vol de 2 roues, n’achetez pas les pièces qui sont revendues sur le bon coin ou ebay au quart du prix de leur vraie valeur.  Lors de vos achats d’occasion, exigez la facture d’origine ou faites signer un acte sous seing privé reprenant la désignation de la pièce vendue et l’identité du vendeur. C’est tentant d’acheter une pièce à bas prix, mais lorsque l’on va un peu plus loin dans la réflexion, aucun d’entre nous n’aimerait se faite voler son scooter ou sa moto et la voir désosser et vendue pour quelques euros. Pensez au rêve de gosse (larme qui montent), au temps qu’il a peut être fallu à la personne pour se payer sa bécane ou encore aux emmerdements engendrés (impossible d’aller au travail par exemple). En plus il faut bien que quelqu’un les paie ces pièces. Ben non, c’est pas l’assurance qui paie… c’est toi mon garçon lorsque tu fais le chèque pour payer ton assurance que tu trouves trop chère d’ailleurs ! :-(

Qu’est ce qu’on doit vérifier pour ne pas acheter un scooter ou une moto volé ?

C’est pas bien compliqué, il faut vérifier et exiger :

  1. La facture d’achat. Avant de vendre le scooter, il a bien fallu l’acheter. Logique implacable !
  2. La carte grise. Vérifiez bien la marque, le modèle et l’année de mise en circulation du 2 roues ainsi et surtout le numéro d’immatriculation.
  3. Un certificat de non gage
  4. Le numéro de série. Ce numéro unique apparaît sur la plaque constructeur et est frappé à froid directement sur le châssis. Il n’est pas toujours placé au même endroit et il faut donc souvent le chercher avant de le trouver.
  5. Une photocopie de la carte d’identité du vendeur.
  6. Rédiger un acte de vente avec l’identité du vendeur / de l’acheteur, la marque, le modèle et l’année du 2 roues, le prix, le moyen de paiement, la date d’achat et les 2 parties signent le tout !
  7. Payez en chèque ! (C’est pas bien, les circonstances ont fait que j’ai réglé moitié en chèque et moitié en espèce pour avoir 100€ de remise et surtout parce que le vendeur avait peur d’un chèque en bois).

Le vol de scooter et motos en quelques chiffres

Selon les chiffres, on compte entre 70 000 et 80 000 bécanes volées chaque année.  On recense 120 000 plaintes déposées pour le vol d’accessoires.  En fait çà doit être beaucoup plus que cela. Si demain je me fais piquer mon tablier à 85€, je n’irai jamais porter plainte sachant que ma franchise vaut 250€ et que je vais perdre en plus 3 ou 4 heures chez les gen-gens.

Quels sont les 125cc les plus volés en France ?

C’est hyper simple, il faut prendre le top 50 des 2 roues les plus volées (fichier de sinistralité dispo sur pas mal de site en fait) et faire le tri sur les 125cc. Ensuite,  il faut prendre les prix du marché, une petite dose d’aléatoire due à l’endroit où sont garés les 2 roues,  une petite pondération due à la complexité à le voler / à l’habilité du voleur et on a le classement des 2 roues les plus volés. Remarquez, quitte à voler un truc autant prendre le risque de se faire pincer pour quelque chose qui vaut cher !

Top des 2 roues de 125cc les plus volés

  1. Vespa LX
  2. Suzuki Burgman
  3. Honda CBR
  4. Yamaha 125 X Max
  5. Vespa S
  6. Peugeot Satelis
  7. Yamaha Majesty
  8. Sym GTS
  9. Gilera Nexus
  10. Peugeot Vivacity
  11. MBK Skyliner
  12. Honda PCX
  13. Piaggio X9
  14. KTM Duke

Toutes catégories confondues, les marques les plus volées sont :

  1. Yamaha
  2. Piaggio
  3. MBK
  4. Peugeot
  5. Suzuki
  6. Kawasaki
  7. Honda
  8. Kymco
  9. KTM
  10. Triumph
  11. SYM
  12. Ducati
  13. BMW
  14. Harley-Davidson

Existe-t-il un top des antivols les plus surs du marché ?

Malheureusement, je n’en n’ai pas trouvé. Comme expliqué un peu plus haut, cela dépend surtout de la dextérité et du voleur qui tente de vous faucher votre 2 roues. Le dernier classement dont j’ai connaissance a été réalisé par 50 Millions de consommateurs. Les protocoles de tests étant assez « old school », je préfère ne pas vous induire en erreur.

Les solutions de suivi des véhicules à distance semblent les meilleurs mais leurs prix en refroidissent plus d’un. L’acquisition du matériel vaut environ 500€ auxquels il faudra ajouter 150€ par an.

Vivement la démocratisation de la technologie RFID qui permet de tracer les objet à distance (ça ressemble aux étiquettes sur le CD de la FNAC mais qui sont en fait de la RFID inactive : on ne peut les suivre une fois sorti du magasin) et donc la baisse du prix de ce dispositif.

Quelles sont les régions les plus touchées par le vol de 2 roues ?

En tête de liste, on a bien évidemment Paris puisque la concentration de 2 roues y est plus dense que dans les autres régions. Ensuite nous avons sous le soleil : Marseille. Enfin on passe sur les différentes métropoles où l’usage du 2 roues est plus répandu.

Une note positive pour finir cet article et un petit lien utile !

Le vol de deux roues est en constante baisse en France depuis 2005. On note chaque année un recul compris entre 1 et 8% des vols.

L’idée est tout simplement géniale mais encore fallait-il l’avoir ! Un site est dédié à la publication des motos et quads volés. Son nom est Volmx. Je trouve l’idée tellement bonne que je vous mets le lien : Volmx.fr

Bonne route et attentions aux autos !

Section: BLOG
×

1 commentaire pour "Vol de scooter ou vol de moto, quelles sont les démarches à entreprendre ?"

Trackback | Comments RSS Feed

  1. elo dit :

    Très intéressant merci :) j’ai un sym joyride evo 2011.

Commenter